Eclairage, lignes et couleurs : maitriser la photo culinaire

Classé dans : Photographie, Vie de foodie | 0

Vous avez bien réfléchi à votre plat et l’histoire qu’il racontera. Il est temps de l’immortaliser …

LE NATUREL OUI, MAIS MODIFIÉ

La lumière est reine, mais pour en maitriser parfaitement les qualités, quelques outils de base vous aideront. Une mauvaise lumière désintéresse immédiatement le spectateur, donc prêtez-y attention !

Tout d’abord, il faudra placer un diffuseur entre la table et la fenêtre si vous travaillez avec la lumière naturelle directe. Un diffuseur (ou même un fin drap blanc) améliorera fortement la qualité de la lumière, en adoucissant les ombres dures et sombres que créé la lumière du soleil.

Puis, il y a les planches noires et blanches. Vous pouvez vous équiper de n’importe quel carton noir ou blanc, de la taille qui vous convient. Les cartes blanches permettent de faire rebondir la lumière dans les zones ombragées pour mettre en avant les détails, alors que les cartes noires créent plus d’ombre pour plus de contraste.

Rappelez-vous : le spectateur regarde d’abord la partie la plus éclairée. Si elle n’est pas votre sujet principal, votre histoire perd en pertinence !

Avec les cartes noires ou blanches, vous maitrisez l’endroit exact où tombe la lumière.

LES FAMEUSES LIGNES ET COUCHES

Le cadre plein d’accessoires et ingrédients, comment s’assurer que le spectateur soit attiré par le sujet principal ? Entrent en jeu les fameuses techniques des lignes et couches. Vous pouvez utiliser vos accessoires pour les créer. C’est une technique de composition utilisée tant par les peintres que les photographes pour attirer l’œil sur le sujet principal.

Même avec une prise de vue du dessus, vous pouvez créer des images graphiques en créant des lignes. Ça pourrait être assez direct, en plaçant des couverts par exemple. Ou bien, plus abstrait, en alignant des grains ou d’autres ingrédients.

MOLLO SUR LA COULEUR

Il est réellement intéressant de trouver accessoires et couverts pour dresser une table et une image. Mais on s’emballe facilement, introduisant trop de couleurs qui pourraient voler la vedette à votre sujet principal – le plat.

Lorsque vous placez des objets dans vos images culinaires, essayez de prendre des teintes neutres, qui permettent à la nourriture de ressortir. Choisissez par exemple un arrière-plan neutre, comme une planche en bois ou du papier cuisson, pour mettre en avant des fruits rouges dans une pâtisserie.

Alors, prêts à vous lancer ?